pour la revalorisation du pouvoir d'achat

Publié le par le meusien

Plusieurs milliers de manifestants ont défilé du siège du Medef jusqu'à l'Elysée "pour la revalorisation du pouvoir d'achat" et l'augmentation des salaires et pensions.

Marie-George Buffet, secrétaire nationale du Parti communiste français

 

 

 

"L'argent pour le travail, pas pour le capital", "A bas le Medef", "Medef, Medef, crache tes bénefs", scandaient les manifestants, qui étaient nombreux à brandir des drapeaux rouges. D'autres distribuaient de faux billets de 500 euros, portant au dos la mention: "Argent pour les salaires, pas pour les actionnaires".
"Je suis agréablement surprise. On est plus de 10.000, et ça prouve que la gauche n'est pas atone, et que le Parti communiste prend ses responsabilités", a déclaré à l'AFP la secrétaire nationale du PCF, Marie-George Buffet.

A Marseille aussi

Les manifestants, qui s'étaient rassemblés place de l'Ecole militaire, devaient marcher du siège du Medef jusqu'à l'Elysée.
Marie-George Buffet ouvrait la manifestation avec des élus communistes, portant une banderole sur laquelle on lisait: "Et nos salaires? C'est tout de suite!"
A Marseille, environ un millier de personnes, selon le PCF, 150 selon la police, se sont rassemblées devant la préfecture des Bouches-du-Rhône, pour les mêmes revendications.
Un marché paysan a été organisé sur le lieu de la manifestation. Les deux salades y étaient proposées à 1 euro, le kilo de pommes de terre à 50 centimes et les tomates à 1,20 euro.
Dans un tract, le Mouvement de défense des exploitants agricoles familiaux (Modef) a dénoncé "le racket des agriculteurs et des consommateurs par la grande distribution" et réclamé "la suspension immédiate de toute importation abusive de fruits et légumes".
source: "le nouvel observateur"

Publié dans actualité -

Commenter cet article